Le Centre communal d’action sociale (CCAS) est un établissement public, acteur de la politique sociale de la Ville de Châteauroux.

En savoir plus sur le CCAS

 

 

Le Conseil d'administration du CCAS

Le CCAS, présidé par Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de Châteauroux Métropole, est composé de :

8 conseillers municipaux :

  • Imane Jbara-Sounni, vice-présidente du CCAS, maire-adjointe déléguée aux Affaires sociales, à la Solidarité et à la Démocratie locale.
  • Catherine Ruet, maire-adjointe déléguée aux Personnes âgées et aux Personnes handicapées.
  • Philippe Simonet, maire-adjoint délégué aux finances et à la santé.
  • Monique Rabier, conseillère municipale.
  • Brigitte Dion, conseillère municipale.
  • Delphine Chambonneau, conseillère municipale.
  • Lucie Moreau, conseillère municipale.
  • Mylène Wunsch, conseillère municipale.

8 représentants associatifs en charge d’actions de solidarité, d’insertion ou de développement social dans la commune :

  • Nathalie Rhimbert-Bonnet, représentante de l’UDAF (Union départementale des associations familiales).
  • JMaryvonne Baillou, représentante de la Croix-Rouge.
  • Danielle Ebras, représentante de l’association 55 et +.
  • Henri Gaignault, représentant de la Banque alimentaire.
  • François Bernal, représentant de Solidarité accueil.
  • Annick Mercier, représentante du Secours catholique.
  • Monique Rougirel, représentante de l’association Agir.
  • Monique Boterf, représentant des Restos du cœur.

Les séances du Conseil d’administration ne sont pas publiques. Le Conseil se réunit 7 fois par an.

Les missions et objectifs du CCAS

Le CCAS a participe activement à la politique d'action sociale de la Ville à travers 3 grandes missions.

Une aide et un accompagnement aux Castelroussins

Le CCAS propose une aide et un accompagnement aux Castelroussins à travers :

  • une information sociale de proximité,
  • l’attribution et l’instruction de demandes d’aides sociales et de domiciliation,
  • la recherche de solution logement pour tous sur l’agglomération,
  • des accompagnements personnalisés en vue d’une insertion durable,
  • des services de maintien à domicile pour les seniors avec les repas à domicile, la téléassistance et le fichier des personnes vulnérables.